28.04.2016Communiqué « Réseau Santéclair audioprothèse : l’UNSAF renouvelle son exigence de transparence »

L’UNSAF a pris connaissance du communiqué de presse du 25 avril 2016, dans lequel Santéclair annonce le lancement de « son nouveau réseau d’audioprothésistes partenaires ». L’UNSAF, qui avait exprimé un certain nombre de réserves et de doutes au sujet de l’appel d’offres lancé par Santéclair pour recruter ce réseau, s’interroge à nouveau.

pdf_button Lire le Communiqué

18.03.2016Communiqué « Face aux 23 milliards d’euros que pèse en France le déficit auditif, la profession des audioprothésistes appelle à mettre en œuvre une véritable politique de l’audition »

L'étude portant sur l'impact économique du déficit auditif en France et dans les pays développés, réalisée à notre initiative par les économistes Laurence Hartmann et Jean de Kervasdoué, met pour la première fois en lumière le coût du déficit auditif pour la société, comme pour l'assurance maladie. Elle a été présentée lors du congrès des audioprothésistes le 18 mars 2016.
L'étude montre que « sans appareillage, le coût du déficit auditif s'élèverait à 23,4 milliards d'euros » pour la société. Ce chiffre donne la mesure des coûts évités quand les personnes sont appareillées. A l'heure actuelle, en tenant compte du taux d'appareillage (recours effectif et utilisation effective), ce coût est réduit de 30 %, il pourrait l'être de 40%, si toutes les personnes appareillables étaient appareillées.

pdf_button Lire le Communiqué

pdf_button « Impact économique du déficit auditif en France et dans les pays développés - Revue de la littérature scientifique 2005-2015 » par Jean de Kervasdoué et Laurence Hartmann

 

03.03.2016Communiqué « Réseau Santéclair audioprothèse : la copie est à refaire »

La S.A. Santéclair a lancé, le 22 février dernier, un appel d’offres pour le renouvellement de son réseau audioprothèse.

En France, sur les six millions de personnes malentendantes, trois millions pourraient bénéficier d’un équipement, or seulement deux millions sont appareillées. Les raisons de cet écart sont essentiellement le manque d’information et un reste à charge trop important pour le patient causé par les faibles remboursements.

Une fois encore, la S.A. Santéclair déçoit et ne permettra pas aux bénéficiaires des complémentaires santé clientes d’accéder à des services de qualité.

pdf_button Lire le Communiqué

25.02.2016Alerte presse « Journée Mondiale de l’Audition de l’OMS : les audioprothésistes Français au cœur de l’action »

Chaque 3 mars, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) promeut le « World Hearing Day » et met en place des évènements de sensibilisation et de dépistage des troubles de l’audition. Pour cette édition 2016, le déficit auditif chez l’enfant est le thème de la journée et l’UNSAF – Syndicat National des Audioprothésistes - y participe activement.

pdf_button Lire le communiqué

L’affiche de cette opération est disponible à cette adresse :

http://www.aea-audio.org/portal/images/files/EHIMA.Poster.2016.France.pdf

09.02.2016Alerte Presse « Grande conférence de la santé : les audioprothésistes présentent leurs propositions »

A l'occasion de la « Grande conférence de la santé » qui se tient ce jeudi 11 février au Conseil économique, social et environnemental (CESE) à Paris, les audioprothésistes présentent leurs propositions, en particulier dans le domaine de leur formation initiale, dans une contribution rendue publique aujourd’hui.
A l'initiative du Premier ministre, en lien avec les ministres en charge de la santé et de l’enseignement supérieur et de la recherche, la « Grande conférence de la santé » consiste en un travail de concertation prospectif concernant toutes les professions et tous les modes d’exercice.
Ayant nécessité six mois de travail de préparation entre juin 2015 et janvier 2016, cette conférence donnera lieu à l'élaboration d’une feuille de route pour le Gouvernement - à court et moyen terme - sur la formation et l’exercice professionnel.

pdf_button Lire la contribution de l'Unsaf

05.02.2016Communiqué CNA-SYNEA-UNSAF « Réseau Itelis audioprothèse : la profession dénonce une concertation de façade et une vision trop financière de la prise en charge des malentendants »

Filiale d’Axa et Humanis, Itelis a lancé un appel à candidatures pour le renouvellement de son réseau audioprothèse, alors que les discussions avec la profession étaient à peine entamées.

Le CNA, le SYNEA et l’UNSAF regrettent d’avoir participé à une concertation de façade et constatent que le principal objectif de cette plateforme est financier, sacrifiant au passage la qualité et l’accompagnement des patients malentendants, au détriment de la santé publique.

L’IGAS écrivait en effet : « la mission estime indispensable de garantir une adaptation et un suivi de qualité assurés par un professionnel de l’appareillage auditif et donc de rémunérer correctement l’intervention de l'audioprothésiste ».

pdf_button Lire le Communiqué

11.12.2015Communiqué UNSAF : « Coût des audioprothèses : l’UNSAF présente une analyse sectorielle inédite de l’audioprothèse en France »

Pour élargir le débat sur le coût des audioprothèses et permettre d’améliorer l’accès aux appareils auditifs, Luis Godinho, Président de l’UNSAF (Syndicat National des Audioprothésistes), présente une analyse sectorielle exclusive sur le secteur de l’audioprothèse. Ce document croise, pour la première fois, des données détaillées et sourcées issues d’études nationales et internationales accréditant la réalité de la contribution médico-économique de l’audioprothèse. Ce travail inédit interpelle également sur la nécessité de faire évoluer ce secteur et invite les Pouvoirs Publics à mobiliser ce levier trop ignoré d’économies pour notre système de santé.

pdf_button Lire le Communiqué

pdf_button Unsaf - Analyse sectorielle de l'audioprothèse en France - Décembre 2015 » (52 pages) 

29.10.2015Communiqué SNORL-UNSAF : « L’utilisation d’appareils auditifs évite le sur-déclin cognitif constaté chez les malentendants âgés »

Le coût du déficit auditif non traité est considérable selon les études médico-économiques.
Sur le plan de la santé publique, une étude menée par des chercheurs de l’Inserm établit que l’utilisation d’appareils auditifs évite le sur-déclin cognitif constaté chez les malentendants âgés.
Ces résultats, obtenus à partir de l’étude épidémiologique PAQUID, sont publiés dans Journal of the American Geriatrics Society.

pdf_button Lire le Communiqué

pdf_button Lire le Dossier de presse

28.09.2015Communiqué de presse UNSAF : « Dossier "Que Choisir" sur les appareils auditifs : un rapport biaisé au détriment des patients »

Le secteur de l’audioprothèse emploie environ 10 000 personnes en France et équipe près de 400 000 déficients auditifs chaque année. Environ 2 millions de personnes sont équipées dans notre pays, alors que, selon l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), 2,5 à 3 millions devraient l’être.
« Que Choisir » publie un dossier à charge, aux données incomplètes ou erronées, concocté sans concertation avec les administrations, les professionnels, les associations de patients...  L’UNSAF souhaite rectifier son contenu à partir de sources vérifiées et s’interroge sur le véritable bénéficiaire de la dérégulation sauvage que « Que Choisir » appelle de ses vœux.

pdf_button Lire le Communiqué

pdf_button Lire le Dossier de presse

22.09.2015Communiqué de presse CNA-UNSAF « Nouvelle diminution du reste à charge en santé des Français : les malentendants, grands oubliés de la solidarité nationale »

Selon le rapport de la DREES, divulgué le 15 septembre dernier, lors de sa présentation à la Commission des comptes de la santé, en 2014 la baisse du reste à charge (RAC) des ménages français s’est poursuivie, avec une nouvelle diminution de 0,2 point, ramenant la part des dépenses de santé supportée par les ménages à 8,5%.
Malheureusement, avec un reste à charge moyen exceptionnellement élevé de 65%, les malentendants adultes ne bénéficient toujours pas de la diminution de leur RAC. 

pdf_button Lire le Communiqué

17.09.2015Communiqué de presse SNORL-UNSAF « Le SNORL et l’UNSAF créent une fiche d’information de référence en matière de déficits auditifs »

Le SNORL (Syndicat National des médecins spécialisés en ORL et CCF) et l’UNSAF (Syndicat National des Audioprothésistes) ont mis au point pour la première fois une fiche informative à l’attention du corps médical et des patients, afin de les sensibiliser aux risques d’un déficit auditif non pris en charge et de leur expliquer les rôles respectifs du médecin ORL et de l’audioprothésiste.

pdf_button Lire le Communiqué

pdf_button Fiche « Votre médecin ORL vous informe sur les déficits auditifs »

Vous êtes ici : Accueil

Partager sur les réseaux sociaux